Archives mensuelles : septembre 2013

Le procès des Templiers. La création d’une légende noire

 

Rouen_BMun1440_Medium9772

 LHIST1392 – Séminaire d’histoire du Moyen âge –  Bac3

Professeur: Paul Bertrand – paul [point] bertrand [arobase] uclouvain [point] be

Assistante: Marie Van Eeckenrode – marie [point] vaneeckenrode [arobase] uclouvain [point] be

À côté des légendes dorées qui présentent en les enjolivant les grands personnages ou les grands événements, bien des légendes noires sont nées au cours de l’Histoire: le plus souvent, des hommes relégués soudain, à tort ou à raison, au rang de monstres, à la réputation désormais ruinée, au destin brisé.

Vendredi 13 octobre 1307. Par une opération coup-de-poing sans précédent, en quelques heures, les agents du roi Philippe le Bel procèdent à l’arrestation de tous les membres d’un ordre religieux qui constitue un pilier chrétien dans le royaume de France, les Templiers. Les chefs d’accusation sont terribles: idolâtrie, sacrilège, sodomie… C’est le début d’une rapide descente aux enfers de cet ordre jusque-là tout puissant et sans tache. La destruction organisée de leur réputation a frappé de stupeur l’Occident médiéval, jusqu’à nos jours. C’est cette légende noire que le séminaire Bac3 en Histoire médiévale compte étudier cette année. Sa constitution d’abord, avec le procès, mais aussi l’entretien de cette légende et son destin complexe, sa constitution en mythe, du XIVe s. à notre époque.

Les sources accessibles: en latin (traduites en partie) et en ancien français. La connaissance du latin n’est pas nécessaire. Chacun des participants au séminaire sera encouragé à publier en ligne une partie de son séminaire sur le carnet web « Neo ».

Ce séminaire « légende noire » se tiendra en parallèle au séminaire « légendes dorées » bac3 Temps Modernes. Une ou plusieurs séances communes permettront de confronter les ressorts historiques mais aussi anthropologiques, sociologiques, psychologiques de la constitution, de l’entretien, de l’oubli éventuel de ces légendes « en positif » comme « en négatif ».

La première séance aura lieu le 17 septembre, à 14h, au local SOCR 41.